Comment calculer une pension alimentaire ?

Une pension alimentaire est une somme versée à un ex-compagnon pour les soins des enfants. Elle est fixée par un juge en fonction des revenus du partenaire.

Combien doit-on payer pour une pension alimentaire ?

Le premier rôle d'une pension alimentaire est de protéger les enfants en cas de divorce des parents. C'est un montant qui doit être versé de façon période, au parent qui a la charge des enfants. Elle prend tout son sens si le parent en question gagne moins. Pour en savoir plus, c'est à voir ici.

Pour son montant, c'est assez facile à définir. Elle peut être réglée en nature ou en numéraire. Pour le paiement en nature, il s'agit généralement du domicile où doit loger le conjoint et les enfants. Pour le numéraire, il est calculé selon le régime de visite et d'hébergement. Si c'est un cas de garde alternée, la pension s'élève à 170 € par enfant chaque mois. Si par contre les enfants habitent principalement avec leur mère, cela revient à 172 € par mois pour chaque enfant. Enfin quand les enfants vivent avec leur père, la pension alimentaire est de 118 € par mois pour chaque enfant.

Pour qui est destinée l'obligation alimentaire ?

Principalement l'obligation alimentaire est pour les enfants. C'est vrai que cela ne prend totalement en charge leurs dépenses. Mais elle est censée couvrir le nécessaire. Ensuite, une pension alimentaire peut aussi être pour le conjoint. Cette pension est versée durant la période de séparation de corps car aux yeux de la loi, les deux forment une famille.

L'obligation alimentaire peut être versée aux beaux-parents. Cela intervient dans le cas où ces derniers sont dans un déficit budgétaire. Pour cela, il suffit de prouver cette situation de déficit et le juge se charge de fixer le montant de la pension alimentaire.

L'obligation alimentaire est fixée par un juge. Et c'est ce dernier qui peut obliger l'autre partenaire à accomplir ses devoirs.